Éviter de re fumer après la grossesse grâce à la cigarette électronique

Éviter de re fumer après la grossesse grâce à la cigarette électronique

Publié le : 05/09/2018 11:44:23
Catégories : E-cigarettes , E-liquides

Un passé de fumeuse qu'il est dur de changer 

Je m’appelle Laura, j’ai 31 ans. Je vis en banlieue parisienne avec mon conjoint et mon bouledogue français (dont je suis complètement gaga). Bientôt, je serai l’heureuse maman d’une petite fille prévue pour septembre ! Je suis fumeuse depuis l’âge de 17 ans, mais si l’on compte les années de tabagisme passif que j’ai subies dès l’enfance, on peut dire que j’ai baigné dedans toute ma vie... Mon conjoint est également fumeur. Pas facile d’arrêter la cigarette dans ces conditions. J’ai toujours beaucoup fumé. Environ un paquet par jour voire plus si j’étais dans un contexte festif. Après deux années passées dans le Pacifique, le retour en France en 2017 m’a permis de considérablement diminuer ma consommation. 

Puis, le 14 décembre dernier, j’apprenais que j’étais enceinte ! Depuis toujours, je m’étais fixée comme objectif zéro cigarette pendant la grossesse. Je ne voulais pas reproduire ce qu’avait fait ma mère et surtout éviter à mon bébé d’être asthmatique comme je le suis. Dans un premier temps, j’ai diminué fortement le nombre de cigarettes fumées par jour, non sans difficultés. J’ai surtout arrêté d’acheter des paquets, j’en piquais quelques-unes dans ceux de mon conjoint, me limitant à 5 par jour. Puis j’ai fumé seulement celles dont j’avais du mal à me passer, c’est à dire celle du matin et celle d’après manger.

La grossesse est la meilleure motivation pour arrêter de fumer !

Lorsque nous avons déménagé dans un appartement avec balcon en janvier, plus d’excuses ! Mon conjoint s’est mis à fumer à l’extérieur. Mais c’est un soir, alors que mon compagnon avait omis de me laisser ma petite « drogue », que je me suis dit que LE moment d’arrêter de fumer était arrivé. Contre tout attente, l’arrêt net fut simple comme bonjour ! Depuis début janvier je n’ai pas retoucher à une seule cigarette. Je suis très étonnée d’ailleurs de la facilité avec laquelle j’ai réussi à m’en passer. Souvent je me dis que c’est le petit être que j’ai en moi qui me donne la force de ne pas craquer.

Mais c’est aussi pour ça que, l’accouchement approchant, je panique de me remettre à fumer ensuite ! Alors au lieu de céder à la tentation de courir m’acheter un paquet de cigarette qui vaut de l’or chez mon buraliste... j’ai eu l’idée de me mettre à la cigarette électronique. Beaucoup de personnes de mon entourage m’en avaient dit du bien. Au départ, j’étais assez sceptique, voire réticente. De plus, je n’avais pas la motivation pour arrêter la clope, ce qui est essentiel. J’avais quand même essayé pour voir ce que ça faisait. J’avais trouvé ça sympa, mais sans plus. Pour moi rien ne valait une vraie bonne clope.  Maintenant que la motivation d’arrêter est venue, je trouve que la ecigarette est le meilleur compromis.

Et la ecigarette permet d'aider à tenir ses objectifs

Devenir maman est un sacré chamboulement dans la vie d’une femme et d’un couple. Je suis consciente que le stress peut vite nous faire basculer. Je me suuis préparée mentalement à ce genre de situation, c’est pourquoi j’ai préféré prendre les devants et anticiper les risques de rechute. En cas d’envie, j’ai ma e-cigarette à côté de moi (Une target mini rose que j’adore !). Je trouve l’accessoire hyper tendance et les goûts de eliquides sont plutôt originaux.

Pour ma part, j’ai opté pour des e-liquides aux saveurs fraîches comme la menthe (E-liquide Kiss full mélangé à du M) ou celle du chewing-gum à la chlorophylle (E-liquide Hollywood). Ils me rappellent les cigarettes clipsables au goût mentholé que j’affectionnais avant. Mais il existe des goûts plus neutres, qui se rapprochent du goût tabac classique. Il y en a pour tout le monde, c’est très appréciable d’avoir tout ce choix. Le fait de pouvoir ajuster son taux de nicotine est également un gros plus. Mon objectif aujourd’hui, c’est de vapoter en 0 mg. Si je ne tiens pas ce but, alors je passerai à des liquides nicotinés, en fonction de mes besoins. Mais c’est surtout le geste qui me manque aujourd’hui.

Après autant d’efforts et de mois d’arrêt, ce serait dommage de replonger. Le passage à l’ecigarette me fait faire de grosses économies (environ 100€ par mois), préserve ma santé et je serais très fière d’avoir arrêter de fumer sans aucune aide extérieure. Je me souhaite de ne plus jamais replonger dans ce vice ! D’ailleurs je persiste à croire que la grossesse est le meilleur moyen, la plus belle motivation pour arrêter de fumer. Comme dit l’adage « quand on veut on peut » et c’est tout à fait vrai !

Depuis ce témoignage, Laura est l'heureuse maman d'une petite fille née le 31 août 2018.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)

About me

Victoria

Véritable aficionada de la plume, j’écris depuis mon plus jeune âge et la vape s’est vite imposée comme l’un de mes sujets de prédilection. Quand je chausse mes lunettes, plus rien ne m’arrête. Ici, je donne quelques conseils sur l’utilisation de nos produits et j'explore le marché de la vape en général. N’hésitez pas à commenter et partager les bonnes ondes qui émanent de ce blog ! Bonne lecture :)

Recherche dans le blog